Aller au contenu principal
x
25

25 ans au service d'une inclusion financière

C'est en 1995 que l'une des graines de la finance inclusive a été semée. Elle a germé, elle a grandi et, en toutes saisons, elle a donné son fruit.

Pendant toutes ces années elle n’a jamais cessé de contribuer de manière globale et durable à l’amélioration des conditions de vie des populations exclues du système bancaire classique et à l’augmentation de leurs revenus, à travers une offre pérenne de produits et services financiers de qualité".

Cela s’est fait en favorisant l’effort individuel et/ou collectif d’épargne surtout chez les femmes mais également en mobilisant les ressources des sociétaires et en octroyant des crédits en vue du financement des activités s’insérant dans la politique de lutte contre la pauvreté.

Il fallait donc rentabiliser ces capacités et prouver que, parmi les pauvres, il y a des gens actifs, capables de prendre leur futur en mains à condition de disposer de moyens financiers. Elle a donc voulu rejoindre l’idée de l’initiateur des microfinances qui est de « Libérer les rêves des hommes et aider le plus pauvre d’entre les pauvres à parvenir à la dignité. »

Durant ces 25 ans qui viennent de s’écrouler, la CECM a su trouver les moyens requis pour assurer une révolution dans le domaine financier. Elle a d’abord donné confiance aux gens en les rendant productifs, elle les a responsabilisés, a créé de la transparence et a permis à de dizaines de milliers personnes de vivre de leurs propres entreprises.

Le nombre des produits et services offerts par la CECM est considérable. Plusieurs types de type de crédits et secteurs d’activités sont disponible à la CECM.

A partir de Juillet 2018, la CECM a fait un autre pas révolutionnaire vers une fidélisation efficiente et efficace de ses membres. Il s'agit entre autres du service Mobile Banking réalisé conjointement avec la CECM et Econet-Leo et personnalisé sous l'appellation CECM NI AKARAVYO. 

Jusqu’alors, la CECM compte autour de 90000 membres se trouvant dans 5 provinces du pays (Bujumbura Maire, Bujumbura, Bubanza, Gitega et Rumonge). Elle a une valeur approximative de 20 milliards de Francs burundais d’encours dépôts. Elle ne compte pas s’en arrêter là.

Nous sommes une équipe à votre écoute. La CECM avance, la CECM dévance. Voulez-vous avancer avec elle ?

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.